Synagogue et Musée hébraïque Fausto Levi

Via Cavour, 43 - 43019 - Soragna (PR)

Téléphone: +39 0524599399

Heures

Le Musée est ouvert avec visite guidée:
dècembre 2018 – janier 2019: ouvert sur réservations pour groups;
en mars, juin, juillet, août, octobre, novembre, décembre: dimanche 10h – 12h – 14h30 – 17h30;
en avril, mai, septembre: de mardi à vendredi 10h – 12h – 15h – 17h; dimanche 10h – h12h – 14h30 – 17h30;
Fermé le samedi  et pendant les fêtes hébraïques.
Toujours sur réservations pour groups et écoles.
Possibilité de visite au cimetière hébraïque sur réservation.

Tarifs

Entrée payente

Sinagoga di Soragna

Partager

Museo ebraico Fausto Levi Soragna

Le Président de la Communauté hébraïque de Parma, M. Fausto Levi, a recueilli et conservé les témoignages des communautés hébraïques éteintes créant le Musée de Soragna qui porte son nom en reconnaissance de son œuvre. Le choix est tombé sur le village de Soragna à cause de la présence ici de la Synagogue, en style néoclassique, œuvre de l’artiste locale Giuseppe Levi.

La position géographique, au centre de la zone où les huit Communautés surgissaient, a représenté la solution idéale pour bâtir un Musée hébraïque qui recueillisse leurs reliques et qui puisse ainsi perpétuer la mémoire d’une page de l’histoire locale et régionale.

Le Musée est articulé en différentes salles qui conservent et exposent des documents du 1555 au 1803, reliques de la Communauté de Cortemaggiore, Fiorenzuola et Soragna, une documentation sur les anciennes Synagogues, sur les lois raciales et sur l’Holocauste, et même un recueil de précieux objets rituels et anciens livres de prière.
Possibilité de visite au cimetière hébraïque (pendant l’été) sur réservation. Entrée euro 1,00.

La Synagogue en style néo-classique, avec des colonnes et chapiteaux corinthiens, présente des décorations florales sur les plafond, des objets rituelles et instruments traditionnel, œuvres de l’artiste locale Giuseppe Levi.
Précieux pour leur style néo-classique-empire, les portes de la Sainte Arche où l’on garde les rouleaux de la Bible et les grillas du matroneum, en bronze doré, ainsi que  les grands chandeliers.
Le milieu est très suggestif, valorisé par la lumière qui entre à travers les grandes fenêtres et les lunettes qui se trouvent sur la paroi est. Le vestibule à l’entrée, mouvementé par des grandes niches et plafonds décoratifs à des hauteurs variées, complète l’élégance du complexe.

Top