Les châteaux ensorcelés

Bardi (PR)

Téléphone: +39 0521218889

Castelli stregati: il castello di Bardi

Partager

Itinéraire: Bardi, Montechiarugolo, Soragna
Comment: en voiture
Quand: de mars à novembre
Durée: un weekend ou deux

Certains châteaux du Duché de Parma et Piacenza sont notoirement habités par des fantômes, des personnages qui ont vécu dans manoirs et forteresses qui n’ont jamais abandonné , lié à des événements tragiques ou d’amour, et qui, selon des différents légendes, continuent à errer entre tours et couloirs.

On part de Parme en direction sud pour rejoindre la Forteresse de Bardi, habitée par le fantôme du chevalier Moroello qui, à la fin du 1400, était amoureux de la châtelaine Soleste même si c’est un amour impossible.
Descendant vers les collines, retournant vers Parme, on tourne vers est pour visiter le Château de Montechiarugolo, où habite la fée Bema, une chiromancienne très aimé par la gens du bourg, qui apparaître aux jeunes femmes le jour avant le mariage pour les instruire sur leur nouvelle vie.

Retournant à Parme et prenant la rue Emilia en direction Piacenza on se dirige vers les châteaux de la Bassa Parmense, région de la plaine, et en particulier la Forteresse de Soragna où Madame Cenerino, femme du marquis Diofebo Meli Lupi II, erre dans les salles et apparait à ceux qui sont proches à la mort: elle avait enfaite été tuée en 1573.

En plus des châteaux de ce parcours on peut visiter le Château de Varano dei Melegari, on peut traverser le Parc régional des Bois de Carrega et s’arrêter pour une visite avec dégustation au Musée du Salame de Felino, ou encore faire une déviation vers le Château de Torrechiara ou la Fondation Magnani Rocca, à Mamiano de Traversetolo, et inclure aussi la Forteresse de Fontanellato, avant de s’arrêter à Soragna.
Les possibilités d’hébergement sont nombreuses, dans des hôtels comme dans des agritourismes ou des bed and breakfast, comme nombreuses sont les choix entre trattoria et restaurants.

Top