Paolo Toschi

Graveur et aquarelliste, Paolo Toschi nait à Parma en 1788 et ici il meurt en 1854

Paolo Toschi

Partager

Paolo Toschi étudie peinture avec Biagio Martini et il fait pratique de gravure dans l’école du français Francesco Simone Ravenet. L’approche rigoureux lui donné par Martini cohabite avec d’atmosphères d’emprunte française dont l’académie de Parma est fortement imprégnée. Abandonnée la peinture il se dédie à la gravure sur cuivre. Il est entre le components-fondateurs de la Société Parmesane des Graveurs à l’aquarelle, active entre le 1807 et le 1809. Dans cette date il entre dans l’atelier de Bervic à Paris, où il perfectionne la technique à burin, et dans celui de Oortman, où il affine les processus de nettoyage à l’acide de l’eau-forte.

En 1819 il rentre à Parma où il est nommé directeur de l’Académie des Beaux-arts et commissaire de toute initiative artistique du Duché. Toschi essaye à faire revivre, dans une cour désormais de province, un nouveau mythe classique. En même temps il entre en société avec son beau-frère Isac dans l’atelier de gravure par lui fondé, en lui donnant une nouvelle et forte emprunte. Il devient célèbre, l’école de gravure accueil d’étudiants de toutes parts, en formant des valables guillocheurs, e Toschi  commence la publication d’œuvres prestigieuses. Dans la complexe initiative de la traduction des cycles picturales de Correggio et de Parmigianino, financé par Marie Louise en 1839 c’est évident le but politique et de divulgation que les institutions souhaitaient et reconnaissaient aux académies.

Top