Ferdinando Paer

Célèbre compositeur d'opéra, Ferdinando Paer nait à Parma le 1er juillet 1771 et meurt à Paris le 3 mai 1839

Ferdinando Paer

Partager

Après ses études dans sa ville natale, à partir des années ’90 du Sept-cent, il commence ò se faire connaitre dans les théâtres principales de l’Italie grâce à un riche numéro d’œuvres sérieuses et drôles.
En 1798, après la composition de Griselda, il s’installe à Vienna, où il compose Camilla (1799) et Achille (1801). En 1802 il est appelé à Dresde par Federico Augusto III de Sassonia et en 1804 il est nommé maitre de la chapelle de cour.
Ici il compose trois importantes œuvres semi-séries: I fuorusciti di Firenze (1802), Sargino (1803) et Leonora (1804). Napoléon, de passage à Dresde pendant ses campagnes militaires allemandes du 1806, l’amène avec lui à Paris, où il le nomme directeur et composeur de la musique impériale privée. En 1813, Paer dévient aussi le directeur musicale du Théâtre Italien, un des plus importantes théâtres européens spécialisés dans l’importation de l’opéra italienne, charge qu’il maintient jusqu’au 1827, en jouant un rôle déterminant dans l’introduction des œuvres de Rossini dans la capitale française.

Il est une figure extrêmement influente dans la vie musicale parisienne, en contacte avec les majeurs musiciens de son époque, en donnant des leçons de chant à Giuditta Pasta, de composition au jeune Franz Liszt et en introduisant Chopin et Bellini dans les plus important salons de la capitale. Dans les années ’30, encore, il est élu comme membre dans la section musicale de Institut National de France (1831) et plus tard il est professeur de composition dans le conservatoire parisien (1838).
Aux années parisiens appartiennent ses dernières œuvres importantes, soit italiennes, comme Agnese (1809), Didone abbandonata (1811) et La primavera felice (1816), soit françaises, comme les opéra-comique Le maître de chapelle (1821) et Un caprice de femme (1834).

Top