Jean Baptiste Boudard

Sculpteur, Jean Baptiste Boudard nait à Paris en 1710 et meurt à Sala Baganza, Parma, enl 1768

Jean Baptiste Boudard

Partager

Du 1733 au 1740 il séjour à Roma à périodes alternées et juste pendant ces année son a les premières épreuves sures de ses travails en argile; en 1748 il entre à la cour de don Filippo de Borbone à Chambéry destiné, par le traité d’Aquisgrana, à déménager son siège dans le duché de Parma.
A son arrivée en ville, dans un premier temps il organise le laboratoire et un bureau en mesure de répondre aux exigences de la cour, mais seulement 1753 se configurent les activités et le programme artistique destinés à la reconstruction du Jardin Ducale, commissionné par le premier ministre Du Tillot et chargé au lyonnais Alexandre Ennemond Petitot, qui venait d’être nommé architecte des Réales Palais et ingénieur militaire appelé à Parma en 1753. L’association entre les deux artistes promet de grands résultats soi en ville que dans le Palais Royal de Colorno où ils se retrouvent à collaborer.

Revenu à Parma, entre le 1754 et le 1765 il sculpte les œuvres en marbre destinées au Jardin Ducale parmi lesquelles: Bacco, Arianna, Zefiro, Flora, l’Apollo, la série des Grands Vases et le groupe du Sileno et Egle. Dans les premières statues en particulier le style de Boudard évoque celle réforme praxitélienne qui se manifeste dans la Venere (1754), en travaillant sur le modèle classique mais en transformant son esprit intérieur.
Dévenu citoyen parmesan en 1765, seulement en 1768 il obtient le charge de premier statuaire de cour et la désignation de commissaire pour le duc aux travails de sculpture et décoration.

Top