Amedeo Bocchi

Amedeo Bocchi, peintre, nait à Parma en 1883 et meurt à Roma en 1976

Amedeo Bocchi

Partager

Il obtient son diplôme avec Cecrope Barilli et il fréquente à Roma l’Ecole Libre du Nudo en 1902. La peinture du commencement est de grand intérêt sociale, explicitement attente au combat entre les classes sociales: le Muratorino de 1905 qui salue menaçant avec son poing, il Battesimo, Abbruttimento, La rivolta et les deux versions du Pulitore di pennelli, il Cassoniere, tous peints entre 1905 et 1907.
Il découvre les Paludi Pontine en 1911 et iles paysages de Terracina, où il retourne presque chaque été à partir de 1919. En 1910 avec Achille Casanova il travaille aux fresques de la basilique du saint à Padova.
Pendant la même année il participe à la Biennale di Venezia et il reproduit avec De Strobel, Barilli et Brozzi la Camera d’oro de Torrechiara pour l’Exposition Ethnographique de Roma de 1911. En même temps, pendant les années 1906-11, il commence une recherche centrée sur la figure humaine et sur le portrait.
Entre 1915 et 1916 il affronte la décoration de la Salle du Conseil de la Cassa di Risparmio di Parma, avec des panneaux des fortes suggestions sécessionnistes et caractérisés par l’alternance de l’or et de l’argent. C’est à lui aussi l’ameublement, qui réintègre en 1974 avec d’autres compléments picturales.
Sa peinture des années Vingt (à Roma depuis le 1915 ) est caractérisée par une atmosphère recueillie et intime, avec des savants jeux de contre-jour. Pendant le deuxième après-guerre il reprends les thèmes sociales, désormais prives de l’agressive dénonciation de ses années de jeunesse. Ses œuvres sont recueillies à l’intérieur de l’Ape Parma museo.

Top