Cecrope Barilli

Cecrope Barilli, peinte, nait à Parma en 1839 et ici il meurt en 1911

Cecrope Barilli

Partager

Barilli étudie à Parma avec Scaramuzza, en 1862 il gagne le pensionnat artistique régional avec l’œuvre Cristo convertit le publicain, conservé dans la Galerie Nationale.
Successivement il est à Firenze et puis en 1867 à Paris, où il connait Gustave Dorè et décore les plafonds du palais de Madame Klaus. Il participe au Salon de cet année et à celui du 1872.
En 1870, au commencement de la guerre franco-prussien, il retourne à Roma où habile jusqu’au 1876 et collabore avec Natali et Bruschi à la décoration du Palais du Quirinale.
Avec Girolamo Magnani dans le même bâtiment il peint le Trionphe de l’Italie dans la salle des fêtes, tirée de l’appartement de Pape Paolo V.
Il décore avec Domenico Bruschi l’appartement du prince Umberto dans le Palais de la Consulta et le siège d’exposition de l’Association Artistica sur Via Condotti.
Entre le 1876 et le 1877 il peint avec Bruschi la Salle d’Audience de la Corte dei Conti, de la Chambre du Conseil.

A Palazzo Madama sur le plafond de la salle du Senat il peint à fresque Le Droit Nationale et une Flora sur le plafond de la Préfecture. Il a toujours des rapports avec sa ville natale et il participe aux expositions de l’Académie, à laquelle il s’unit en 1872.
Il retourne à Parma en 1878 et devient professeur de Figure. En 1878 et 1880 il participe aux expositions de Torino et en 1885 il y présente La Ciociara. En 1878 il peint la Madonna delle Grazie dans l’église de Cortemaggiore (Piacenza). En 1886 il peint à fresque avec Girolamo Magnanila voute de la Salle du Conseil de le Municipalité de Parma.

Il participe à des expositions à Nice en 1883 et à Londres en 1888 et il est le directeur de la pinacothèque et de l’Académie. En 1890 il devient conseilleur communale.

Top